Les réfractaires non-violents français contre la guerre d’Algérie de 1959 à 1963

, par  ANV2 , popularité : 20%

De fin 1959 à fin 1963, des femmes et des hommes rassemblés au sein de l’Action Civique Non Violente (ACNV) ont protesté d’abord contre l’existence des camps d’assignation à résidence où le pouvoir français enfermait nombre d’Algériens de façon arbitraire Puis ces mêmes personnes se sont solidarisées avec les jeunes hommes qui refusaient de participer à la guerre d’Algérie, et organisèrent avec eux leur résistance.