Mes héros

, par  ANV2 , popularité : 11%

Comprendre le pouvoir (L’indispensable de Chomsky) ; Bruxelles, Aden, 2004.

« Mes héros sont les gens qui travaillaient avec le SNCC dans le Sud : des gens qui jour après jour faisaient face à des conditions très dures et souffraient beaucoup, certains furent même tués. Ils n’entreront jamais dans l’histoire, mais j’en connaissais quelques-uns, j’en ai vu certains : ce sont des héros.

Je pense que les réfractaires à la conscription pendant la guerre du Viêt-nam sont des héros.

Beaucoup de personnes dans le tiers-monde sont des héros : si jamais vous avez la chance d’aller là où le peuple se bat réellement - comme en Cisjordanie, au Nicaragua, au Laos - vous verrez énormément d’héroïsme, vous ne verrez qu’énormément d’héroïsme. Parmi les activistes issus de la classe moyenne, je connais trois ou quatre personnes qui mériteraient de recevoir le prix Nobel de la paix, si cela signifiait quelque chose, ce qui n’est bien sûr pas le cas. En fait, c’est plutôt une sorte d’insulte que de le recevoir : voyez à qui il va. Si vous regardez autour de vous, il y a des gens comme cela : si vous voulez des héros, vous pouvez en trouver.

Vous ne les trouverez pas parmi les gens dont le nom apparaît dans les journaux : s’ils y sont, vous saurez probablement que ce ne sont pas des héros, mais des antihéros. »

Navigation