Les chrétiens syriens contre l’extrémisme autoritaire religieux

, par  ANV2 , popularité : 7%

Les chrétiens de Syrie subissent actuellement les effets de cette politique de division sectaire par le régime dans le but de consolider sa domination sur le pays. En prétendant protéger les minorités, il a, en fait, instrumentalisé les chrétiens et les autres minorités pour légitimer la violes crimes commis contre le peuple syrien dans toutes ses composantes. Cette politique a entraîné les chrétiens dans une spirale sans issue. Ils ont été soit contraints d’émigrer, quittant la terre de leurs
ancêtres, soit de rester en Syrie, et d’être intégrés à une machine de mort qui contredit toutes les valeurs de la culture chrétienne. Ils doivent se sacrifier pour sauver ce régime dictatorial qui sème le fanatisme et l’intolérance, entraînant leurs fils à combattre dans ses rangs pour détruire le pays, et n’hésitant pas à s’attaquer à n’importe quel opposant syrien, chrétien ou autre.

D’autre part, après six mois de manifestations pacifiques, la militarisation de
l’insurrection et l’apparition de groupes armés islamiques extrémistes a diabolisé la révolution syrienne aux yeux des chrétiens mais aussi auprès des autres Syriens qui appartiennent majoritairement à l’islam modéré ou qui sont laïques. Tous ceux-là ne se sentent pas représentés dans la révolution armée. Ils ne retrouvent pas de voix qui reflète leurs revendications pour la liberté, la démocratie et la dignité ni leur combat contre la dictature politique comme de la tyrannie religieuse. Cela a conduit à la marginalisation de la grande majorité du peuple syrien, incapable de confronter les deux pôles de l’extrémisme autoritaire et religieux.

PDF - 16 ko